Loïc Thirion

Oniripters

Il était une fois, ou peut-être elles seront dans le futur, de drôles de créatures. Entre l’abstrait et l’extrêmement réaliste, elles feront ou elles faisaient peur à tous les êtres humains, semblables à l’animal le plus assassin des Hommes : l’insecte. Mais d’autres les chérissaient ou les chériront parce qu’elles n’étaient pas ou ne seront pas semblables à ceux qui détruisent la planète et ses espèces.
En attente qu’elles envahissent les pensées et les sensations de ceux qui ont encore un minimum d’empathie, elles se multiplient sans cesse.